D’où vient la tong ?


D’où vient la tong ?

Il est dans les habitudes de se chausser d’une paire de tongs pendant une promenade lorsqu’il y a la canicule. Légère et facile à porter, cette chaussure est ultra-confortable pour les orteils et les pieds. Derrière cette immense popularité, la tong possède une histoire très fabuleuse et intéressante qui nous apprend plus sur ses origines.

L'histoire de la tong

Le récit du parcours de la tong débute en Égypte en 4 500 ans avant J-C. Cette chaussure nait d’un besoin de se protéger les pieds contre le sol ou le sable brûlant. À cette époque, les Égyptiens faisant usage de feuilles de papyrus et de brides en cuir ont fabriqué une chaussure. La feuille de papyrus formait la semelle et la bride en forme de Y installer au-dessus facilitait son utilisation. Ainsi est apparu le premier modèle de tong. La praticité de la chaussure ayant séduit bon nombre de personnes, elle gagne rapidement toute l’Égypte et fut portée même par les pharaons d’antan.

L'ingéniosité de cette invention ayant été applaudie, la première tong a été adoptée et traverse sans plus tarder les frontières égyptiennes. Arrivées à Rome, ces chaussures revêtent une autre matière et se font avec de l’or afin de plaire aux empereurs et leurs épouses. La tong continue ainsi sa conquête mondiale et atterrit en Asie. Là, chaque pays asiatique essaie de fabriquer cette chaussure en l’adaptant à sa culture et ses mœurs. Ainsi, les Indiens ont préféré se chausser d’une tong dont la semelle est fabriquée en bois ou en paille.

Lorsqu’elle arrive au Japon et la chine, les courtisanes en ont fait leur chaussure de prédilection. La semelle a été substituée par un talon compensé en paille de riz. Elle est portée souvent avec une chaussette spéciale à un doigt et a acquis le nom de ‘’Zori’’. Mais au XXe siècle, elle a changé de nom (Geta) et de matériel de fabrication qui devient les patins en bois. Au fil des années, elle fit son apparition au Brésil et plut au peuple brésilien qui l’a adopté aussitôt pour leurs sorties à la plage. Plus tard, on assistait à la création de la marque Havaïanas en 1962 et 4 ans après, la forme de la tong a été officialisée et brevetée.

Il a fallu attendre la fin de la guerre du Vietnam pour voir l’éclosion de cette chaussure sur le plan international. C'est en effet lors de cette période que les Vietnamiens ont beaucoup utilisé cette chaussure dans les rizières. Les Américains émerveillés par cette ingéniosité l’ont surnommé ‘’tong’’ (lanière) en raison de la forme lanière en V. après cette époque, les Américains l’ont inséré dans leur garde-robe jusqu’à ce qu’elle ait une renommée internationale. Cependant, il faut remarquer que les appellations de cette chaussure dépendent de chaque pays.

Les origines de la tong

À travers son histoire, on peut constater que la chaussure tong tient ses origines de l’ancienne Égypte. Très utilisée en Vietnam, la chaussure s’appelait thong. C'est avec les Américains qu’elle a connu l’appellation et l’écriture qu'on lui connaît aujourd'hui : Tong. Cependant, on peut aussi associer ses origines en Amérique du Sud. En effet, la Tong a connu une réelle expansion en 1920 au Brésil et s’est exportée par la suite dans plusieurs pays en Europe.

C'est donc grâce à cette renommée acquise au pays des belles plages que cette chaussure a pu être mondialisée. Aujourd'hui, elle a plus de 5 000 années d'existence. Par ailleurs, il faut savoir que le nom de cette chaussure diffère de chaque pays. Par exemple, la tong est appelée gougoune au Québec, claquette ou savate en France et slache en Belgique. On l’appelle parfois aussi nu-pied, sandale et chipchip en égyptien ou flip-flop en anglais.

De plus, il faut savoir que la tong en cuir est la plus vendue et utilisée aujourd’hui. Pour cause, cette matière de fabrication est très confortable et protège bien les pieds. Lorsqu'elle est fabriquée en cuir, elle sèche rapidement de l’humidité ou de la transpiration. Vous pourrez donc faire usage du Tong à tout moment, et ceci pendant une longue durée. En outre, notons que cette chaussure agréable pour l’été peut correspondre aux hommes comme aux femmes. Elle est portée principalement dans les pays occidentaux et dans les pays où l’on ressent plus vite la canicule.

Par ailleurs, il n’est pas rare de voir les habitants des contrées tropicales en faire grandement usage. En effet, son aspect pratique, sa légèreté et sa simplicité en font une chaussure très appréciée en tout temps. Néanmoins, de plus en plus de modèles sont fabriqués pour s’adapter au goût et aux envies des uns et des autres. Ainsi, la tong devient peu à peu une attraction de nos jours, car certaines célébrités la portent fièrement.

Pour conclure, on peut retenir que les tongs ou Tongue sont des chaussures très en vogue. Mais si elles ont eu cette popularité, c’est en partie grâce à leurs origines qui remontent à plus de 5000 années. Ces chaussures traversent donc les époques et les générations et son ascension ne peut s’arrêter de sitôt, vu les nombreuses modifications que l’on y apporte.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *